Nuits agitées ?

Hello !

Depuis la plus tendre enfance je suis une de ces personnes aux nuits agitées. Non pas agitées de fêtes et d’alcool (à partir de 18 ans) ni parce que j’avais envi d’en faire voir de toutes les couleurs à ma grand-mère étant enfant … non non agitées de troubles du sommeil et autres joyeusetés liées au repos.

Les coupables ? 

  • Somnambulisme
  • Somniloquie
  • Terreurs nocturnes

Petit points vocabulaires:

Somnambulisme: Le somnambulisme (du mot latin signifiant « se promener en dormant ») est un trouble du sommeil appartenant à la famille des parasomnies. Les individus somnambules font l’expérience de déambulations nocturnes, en état d’inconscience, lors d’un sommeil lent profond.(source Wikipedia… oui je sais mais je n’avais pas de définition plus clair)

Parler avec le rideau, mon miroir c’était un truc normal

somnambule-rue
Tu la vois la fille flippante à l’internat au collège …

Plus récemment, de retour chez ma grand-mère, le fait de décrocher un cadre dans ma chambre d’enfant par exemples.

Somniloquie: La somniloquie est un trouble faisant partie des parasomnies, c’est le fait de parler en dormant, plus ou moins fortement, allant de simples mots à de longues phrases plus ou moins compréhensibles (source Wikipedia… oui je sais mais je n’avais pas de définition plus clair #Again)

Pour ma part je discute (le plus souvent) de façon claire et parfois je hurle… aucun souvenir, juste des visage effrayés le matin ou qui me réveille en pleine nuit. Bon il m’est arrivé de me réveiller en parlant et la on se sent particulièrement idiot … mais bon parfois c’est drôle

Terreurs nocturnes: Trouble du sommeil de l’enfant se manifestant par un cri ou par des pleurs perçants, accompagnés de signes d’angoisse majeure. (Source …. Larousse Médical, il fallait bien un peu de sérieux dans cet article)

Oui alors bon, troubles du sommeil de l’enfant …  je fais  donc partie du 1% des d’adultes qui en souffre. Ou alors je suis encore une enfant sans le savoir…   Je n’ai pas mis la suite de la définition mais ça décris pas mal mes « symptômes » pendant ses crises. Tremblements, pleurs, désorientation…

treevshuricane.gif

Ça se caractérise par des angoisses type plafond qui nous tombe dessus tellement réaliste que j’en sautait sur mon compagnon pour le protéger, maison qui s’envole lors de catastrophes naturelle avec le même types de réactions protectrices. Accident de voiture ultra réaliste, a ne pas m’en remettre pendant plusieurs jours…

Plus récemment après la naissance de Milo, quand nous l’avons installé dans sa chambre après quelques semaines auprès de nous. Une angoisse/terreur à le chercher partout dans la chambre. Persuadée qu’il avais disparu. Ou à enlacer un coussin ou un bout de vêtements pour le sauver car j’étais persuadée qu’il s’étouffait …. réveiller mon compagnon parce que j’étais absolument sûre qu’on l’avais écrasé dans le lit au milieu de nous …

BREF, super package qui me suit partout depuis toujours… ça a valu quelques frayeurs familiale et quelques interrogations/frayeur lors de mes années d’internat (je vous parle des petits copains pas toujours rassuré ?…)

tenor

Ma solution

Il y a un presque deux ans, c’était devenu insupportable. Je vivais 5 terreurs nocturnes par semaines, peur de m’endormir etc. J’étais épuisée !
En discutant avec de la famille, j’ai découvert différente technique alternative pour soigner les troubles divers et notamment ceux du sommeil.

Sincèrement je me pensais folle, je ne voyais pas comment m’en sortir !

Dans un premier temps l’EMDR est sorti du lot, on s’en sert notamment pour soigner les syndromes  de stress post traumatiques
Pas rassuré et finalement par certaines que ça me conviendrai j’ai laissé tomber et finalement j’ai découvert la kinesiologie. Je vous en parle plus en détails ici !  Cela dit, je ne reste pas fermé à l’idée de tester un jour l’EMDR
Pour être très honnête je n’étais pas rassurée non plus … j’y suis allée à reculons mais malgré tout pleine d’espoir.
Je suis sorti au bout de 2h de séance. J’avais la sensation étrange d’être vidée.

La praticienne m’a bien expliqué qu’une seule séance ne suffirait pas…
Je n’ai jamais si bien dormi que cette nuit la ! (Et les nuits d’après)

J’ai fait 2 séances ensuite, chaque fois je sortais mieux même si ce n’étais pas aussi spectaculaire que la première fois.
Pour moi cette méthode a fonctionné de manière quasi radicale. Je n’ai pas fait le nombre de séances recommandées et je le regrette. Mes terreurs nocturnes récentes me rappelle à l’ordre …

Dernière chose, il parait que ces troubles sont héréditaires… Youpi ….

giphy

Et vous ? Les troubles du sommeil vous connaissez ?

(Oui un bébé qui pleure ça fais partie des troubles non reconnus)

5 commentaires sur “Nuits agitées ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s